Villey le sec
BONNES FETES DE FIN D’ANNEE 2021 et BONNE ANNEE 2022 !

Accueil > Le Village > Les petites histoires

Où l’on parle d’épidémie au village

par Danièle URIOT

On parle d’épidémie dans le registre des délibérations du conseil du 30 avril 1832.

Considérant qu’il existe dans cette commune plusieurs creux ou caves au-devant des maisons de plusieurs particuliers où séjournent des égouts de fumier et d’autres immondices, que ces égouts sont préjudiciables à la salubrité des habitants, rendant des avis infectes et même pestilentiels. En conséquence, nous avons arrêté que sous 3 jours à dater de la publication de la présente qui sera annoncée à son de caisse, que tous creux où séjournent ces égouts seront comblés et nivelés aux frais des propriétaires ou locataires et faisant défense d’en établir aucun dans la suite de même que dans les chemins, dont les aboutissants ou voisins en resteront responsables et ce à une distance au moins de 150 mètres du village. A défaut d’obéir ponctuellement aux dispositions du présent arrêté on dressera procès-verbaux contre les contrevenants.

Considérant que l’épidémie connue sous le nom de choléra morbus menace d’envahir notre département, peut-être même notre commune, que dans ce cas des malheureux atteints de cette maladie, à défaut de secours, pourraient succomber à la mort et être victimes de ce fléau désastreux, en conséquence il sera prélevé sur la caisse communale une somme de 200 francs pour être mise en réserve en cas d’invasion du choléra dans notre commune pour être délivrée à titre de secours aux habitants les plus nécessiteux.