Villey le sec
BONNES FETES DE FIN D’ANNEE 2021 et BONNE ANNEE 2022 !

Accueil > Le Village > Historique > Origine et organisation du village

Le pont de bois

par Danièle URIOT

Danièle URIOT

En se promenant sur les chemins qui entourent le village, il est possible d’emprunter le chemin de défruitement qui longe la batterie sud pour rejoindre la plate-forme. À gauche, le promeneur peut passer sur un petit pont au-dessus du fossé du fort, et ensuite un chemin agréable lui permet de rejoindre la route qui contourne le réduit du fort.

Voici l’histoire du « petit pont ».
Le fort a été construit tout autour du village ce qui à créé certaines contraintes aux habitants qui allaient dans leurs champs directement en haut de la rue du fort.

Le 23 mars 1878, Le génie avertit les habitants que

par suite de la tranchée creusée pour unir le fort à la batterie nord, ils ne pouvaient plus passer sur le chemin qui conduit du haut de la rue du moulin à vent vers les terres et le chemin de Chaudeney.

Le génie a créé dans le fossé des escaliers directement dans la terre pour que les habitants traversent le fossé. Quand il pleut, ils sont impraticables.

Le 10 février 1879, le maire fait remarquer que

les escaliers pratiqués dans les talus du fossé reliant le réduit à la batterie sud sont difficiles et même dangereux pour les habitants qui le fréquentent très souvent. Le conseil demande que le chef du génie fasse établir une passerelle sur ledit fossé.

Le demande du conseil pour la construction d’un pont sur la tranchée restera sans réponse.

Le conseil

vu que le pont demandé est construit pour les besoins du génie, que les habitants, surtout ceux de la rue du moulin à vent, en ont un grand besoin pour aller vers Chaudeney et que le génie a coupé toutes les issues aux habitants, demande que le pont soit maintenu tant qu’il ne nuira pas à la défense, que les habitants aient l’autorisation de passer sur ce pont et que le génie entretienne ce pont. (Pont de bois).

Le génie refusera d’entretenir le pont.

Danièle URIOT